Les bienfaits de la mer en boîte

Conserves-de-Poissons---FIAC-ASSET-ADOCOMLe Programme National Nutrition Santé (PNNS), recommande de consommer du poisson au moins deux fois par semaine. Selon cette source, les poissons « nous apportent des protéines d’excellente qualité. La viande et le poisson apportent également du fer. Le poisson, notamment les poissons dits « gras » (saumon, maquereau, sardine, hareng…) nous apportent des matières grasses essentielles (comme les Oméga 3) dont le rôle protecteur sur le système cardio-vasculaire est reconnu. »

D’après le PNNS, les conserves sont un bon moyen de cuisiner à moindre coût : « Les conserves sont généralement moins chères que le même produit à l’état frais lorsque ce n’est pas la saison, et représentent ainsi une bonne solution de substitution aux produits frais quand le réfrigérateur est vide ou lorsque ce n’est pas la saison. »

Sur le site internet du PNNS, « mangerbouger.fr », les conserves de poissons sont ainsi notamment mentionnées dans la rubrique « Cuisiner moins cher » : « Pensez aux poissons en conserve comme le thon, les sardines et les maquereaux qui s’accommodent très bien en salades ». Par ailleurs la rubrique « Manger mieux au quotidien » précise : « Les conserves sont également un bon moyen de stocker des produits alimentaires pendant un temps assez long. Petit plus : elles contiennent des ingrédients déjà cuits, ce qui permet de gagner du temps lors de la préparation des repas. »

 

Vague de fraîcheur, de la mer à l’assiette

Pour garantir les qualités nutritionnelles et gustatives optimales de leurs produits, les conserveries misent sur la fraîcheur des poissons qu’elles mettent en boîtes. En France, la filière des conserves de poissons compte 16 sites de fabrication implantés sur le littoral, principalement en Bretagne et Pays de Loire. Grâce au procédé d’appertisation, les poissons en conserve possèdent des caractéristiques restant très voisines de celles des poissons mis en œuvre,  comme s’ils étaient transportés avec une transformation minimale depuis l’Océan jusqu’à notre table. Ce procédé, qui combine un chauffage à haute température avec un emballage étanche, suffit à préserver le contenu qui peut ainsi se conserver jusqu’à plusieurs années sans additifs ni conservateurs. Il respecte ainsi parfaitement le produit brut et les qualités intrinsèques des poissons.